23. Par-delà les montagnes hallucinées (“Consumption”)

Dans lequel les investigateurs essaient de prouver leur innocence.

Le scénario est “Consumption”, que l’on trouve dans le supplément “Island of Ignorance: The Third Cthulhu Companion”. Le meneur de jeu est Jean-Michel Abrassart. Les joueurs sont: Murat Briggs, Thomas Dekens, Alain Pilette et Marie.

This entry was posted in Campagne, Par-delà les montagnes hallucinées. Bookmark the permalink.

3 Responses to 23. Par-delà les montagnes hallucinées (“Consumption”)

  1. Endy says:

    Excellent scénario rondement mené et joué, merci 🙂

    J’ai pas réécouté le 2, mais pour ma part j’avais bel et bien compris que les PJs voulaient rejoindre la conspiration au moins temporairement pour l’infiltrer, et j’ai été tout aussi surpris que Jean-Michel de les voir jeter l’offre du Dr Bell dans sa figure 🙂

    J’ai juste une petite interrogation concernant le début du scenar: le sans abri qui avait un masque de peau humaine et qui a alpagué les PJs près de chez Miller, c’était qui ? Un membre de la conspiration qui serait devenu fou et/ou gâteux ? Un gars qui aurait eu vent de leurs agissements et aurait tenté d’utiliser les sorts lui-même? (Le fait qu’il ait visiblement découpé les illustrations du livre de Bell rend peu probable qu’il soit super pote avec lui.)

  2. Endy says:

    Bon, j’ai écouté le début du scénario suivant qui répond donc à ma question ; j’ai plus qu’à lire The picture in the house ☺

  3. Venom says:

    Bonjour Endy,

    Tu n’es pas le premier à poser cette question. Le fond du problème est que les réponses se trouvent dans la nouvelle d’HPL “The Picture in the House”. Je ne voulais pas la spoiler, et du coup je n’ai pas diffusé ces infos sur le podcast. J’en ai par contre parlé en mode off avec mes joueurs. Je pense maintenant que c’est une erreur: j’aurais simplement dû dire qu’on allait faire du spoiler et répondre en mode on à ces questions. Mais voilà, ce qui est fait est fait… J’ai retenu la leçon pour l’avenir.

    Comme tu poses des questions précises qui vont au-delà de la nouvelle, je vais donc y répondre en postulant que tu as lu la nouvelle en question. Le sans-abri est donc l’antagoniste de la nouvelle “The Picture in the House”. Il se retrouve gravement brûlé après celle-ci et est soigné par le docteur. Ils deviennent alors alliés. La santé mentale du sans-abri est franchement chancelante et il est très attaché par les illustrations que l’on trouve dans l’ouvrage. Le docteur se rend par contre compte que le contenu textuel de l’ouvrage est extrêmement important, il y découvre particulièrement les sorts qui sont utilisés dans le scénario. Pour pouvoir conserve le texte, il enlève simplement les illustrations de l’ouvrage et les donnent au sans-abri. Il conserve donc la partie la plus importante du tome, tout en conservant le sans-abri comme allié.

    Voilà.

    Cordialement,

Leave a Reply

Your email address will not be published.