Scepticisme scientifique

Épisode #495: Chasseurs, ovnis et méprises complexes

La chaîne YouTube Scepticisme scientifique.

Le Tipeee du podcast Scepticisme scientifique.

Le Patreon du podcast Scepticisme scientifique.

1 réponse
  1. Richard Heiville
    Richard Heiville dit :

    Un chasseur est en attente de voir du gibier, il l’espère fortement et il sait qu’il n’aura pas beaucoup de temps pour faire feu sur celui-ci s’il ne veut pas rentrer bredouille: l’impatience peut donc provoquer des tirs intempestifs: le chasseur s’est convaincu que le bruissement qu’il entend devant lui est produit par un animal qu’il est venu chasser. Par ailleurs, il se peut aussi que le chasseur ait aperçu son gibier et que celui-ci ait disparu de sa vue pendant quelques secondes: il n’aura pas de doute que c’est bien son gibier qui fait le bruissement qu’il entend et il va faire feu sans rien voir.
    Ce serait intéressant de lire les procès-verbaux des accidents de chasse pour voir comment les chasseurs justifient/expliquent leur erreur.
    Quelqu’un qui croit voir un ovni n’est pas en attente de quelque chose, comme l’est un chasseur, il est surpris par ce qu’il voit. Il faut tout de même vraiment être un croyant pour s’imaginer voir un ovni en regardant la lune ou vénus (ce sont des objets relativement fixes que tout le monde a observé à un moment donné)

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *