Scepticisme scientifique

Episode #432: Fédérer les sceptiques? (avec Mr. Sam et S. Bret-Morel)

Discussion impromptue entre Mr. Sam, S. Bret-Morel et Jean-Michel à propos de comment fédérer les sceptiques.

5 réponses
  1. Jihel
    Jihel dit :

    Quand j’ai commencé à m’intéresser à l’esprit critique j’ai rapidement cherché une asso proche de chez moi pour échanger sur des sujets où je sentais une faiblesse argumentative, sans succès.
    Il y a un truc à prendre en compte qui n’est pas évoqué c’est que remettre en cause ses croyances c’est aussi remettre en cause ses relations. On se rends compte que beaucoup de nos proches ne sont pas prêt à remettre en question les leurs, et (en tout cas pour moi) ça créé un isolement progressif.
    Je me risque un parallèle avec les rejets des communautés sectaires des anciens adeptes.
    Sans forcément avoir de but clairement défini, avoir déjà un espace d’échange et de parole régulier pourrait faire beaucoup de bien à pas mal de monde.
    Sur Lyon on a les apéros sceptiques tout les mois, mais je pensais à un format en plus petit comités, avec plus de régularité, type association qui se réuni tout les week end pour échanger sur l’actu, des sujets divers et pourquoi pas proposer des conférences un peu comme l’OZ.
    En tout cas s’il y a du monde intéressé pour se lancer là dedans à Lyon, j’en suis avec grand plaisir.

  2. Richard Monvoisin
    Richard Monvoisin dit :

    Hello les vieux briscards. J’ai écouté attentivement, comme souvent, l’émission. Fédérer, je suis assez de l’avis de JMA a priori, et j’ai déjà derrière moi deux tentatives : quand nous avons monté Ultimate Z avec Nico Vivant et Florent Martin, et lorsqu’on a créé avec Denis Caroti, Guillemette Reviron et Nicolas Gailard le CorteX, c’était dans cette optique pour les enseignant.es d’autodéfense intellectuelle. Je vois par contre un truc possible : la FODI, fédération objectivée à durée limitée 🙂 Au 1er janvier, on choisit un objectif précis atteignable dans l’année, on lance l’appel, se fédèrent les intéressé.es et hop, au 31 déc. on dissout.
    Au passage : je confirme notre rencontre première, congrès ECSO à Bruxelles, en 2004 ou 2005. Ca ne nous rajeunit pas.
    Salutations – en particulier à Monsieur Sam que je n’ai jamais rencontré.
    Au plaisir !
    Richard

  3. mm
    Jeremy Royaux dit :

    Salut Richard.
    Intéressante ton idée de FODI. Je dois dire que je vous rejoins. Au « nouveau » Comité Para on essaye aussi de fédérer. On a trouvé 5-6 personnes motivées pour nous aider sur le terrain, mais ça s’arrête là. Parfois c’est décourageant mais je vais réfléchir à ton alternative.
    PS) félicitations pour ta page « beauté / santé » sur facebook, tu contribues sans nul doute à ce champ d’investigation passionnant . J’attend encore un article « makeup » !

    Jérémy

  4. Romain B
    Romain B dit :

    Salut à vous trois.

    Petite idée pour fédérer de manière indirecte les diverses associassions sceptiques à travers le monde : créer un label. De cette manière la fédération n’est pas liée à une entité (assoc, entreprise, ong ou autre) mais simplement à une idée commune : le scepticisme (représenté par un label, un tampon, un signe quelconque). Il n’y aura donc pas ce problème humain de la question de la paternité ou de la légitimité d’untel ou untel 😉

    De ce fait, on peut imaginer une fois par an une date de ce label ou chaque assoc qui participe fait porte ouverte sur une journée pour accueillir du publique ou encore des évènements de type débats, etc…

    Bref j’ai pas mal réfléchis à la question de la fédéralisation en prenant en compte les facteurs humains et la notion de « label » et à mon humble avis la meilleur pour fédérer un groupe de manière non localisée.

    Bonne continuation à tous et merci pour vos travaux respectifs 🙂

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *