Épisode #415: Interview de la chaîne « Politikon »

Jérémy Royaux interviewe Karim de la chaîne youtube Politikon

2 réponses
  1. Mouarfff
    Mouarfff dit :

    ..; Je pense aussi que vous caricaturez beaucoup les postures et les attribut qui sont utilisés, moi meme je critique beaucoup les idées post-modernistes et relativistes, mais pour autant quand je suis face a quelqu’un qui pense qu’une table rouge l’est que parce que je le choisis, ou que la bible aurait autant de valeur que l’origine des espèce, on est obligé.

    Pour autant, quand je suis face a quelqu’un qui a des positions « absolutistes », il est evident que j’emprunterais du vocabulaire « relativiste ».

    Si partout il y a des critiques du relativisme, c’est peut etre que parce que cette epoque a beaucoup de gens qui relativisent un peu trop …

    Quant on est sceptique, on a tendance a ecouter qu’a moitié ce que veulent dire les gens et finalement faire des hommes de paille en reduisant des propos sans vraiment comprendre le contexte ou cela est dit, peut etre qu’il faut mieux souvent poser la question de ce que la personne voudrait dire, plutot que s’imaginer qu’il y ai des chapelles absolutistes ou l’on défendrait UNE idée ou UNE autre idée …

    Il ne suffit pas d’écouter un discours de loin et d’avoir un détexcteur de mot clé et intervenir directement en disant « c’est faux », alors que beaucoup de propos sont question de contexte.

    (ps, quant a jean bricmont, j’aurais trouvé mieux comme personnage, je trouve dommage de voir encore qu’on l’invite chez les milieux sceptique, un peu d’éthique ne ferait pas de mal …).

    Personnellement, je ne discute pas avec tout le monde.

  2. mm
    Jeremy Royaux dit :

    Juste pour répondre par rapport à Bricmont, il n’a été ni condamné ni accusé par personne à ce jour. Même si ses positions politiques sont critiquables, sa conférence sur le relativisme cognitif et le postmodernisme (publiée sur le podcast il y a quelques mois) est excellente. Il est donc tout a fait pertinent de l’inviter pour parler de cela et cela ne nous semble pas poser de problème éthique pour autant. C’est pas comme si on l’invitait pour parler de la politique d’Israël !

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *