Épisode #311: Des champignons et des orgasmes

Nicolas Gauvrit discute d’un champignon qui aurait la vertu de provoquer des orgasmes chez les femmes. Mais est-ce vraiment scientifiquement prouvé?

3 réponses
  1. crazysmiler
    crazysmiler dit :

    Bonjour, je n’ai pas trouvé de moyen de vous (scepticisme scientifique) écrire directement (je n’ai ni facebook, ni twitter) alors je laisse un commentaire sur le dernier épisode en cours.
    félicitation pour votre podcast que j’ai découvert via podcast science. Voici l’objet de mon message. Je cherche des informations sur la sécurité routière en France et partout dans le monde. Y a t il des études sérieuses pour connaitre les causes des accidents. Connait on vraiment l’impacte de la multiplication des radars sur les nombres d’accidents ? L’utilisation du téléphone au volant est il vraiment dangereux ? Je me pose beaucoup d’autres questions encore mais je n’ai pas trouvé de sources fiables. Serait il possible de consacrer une ou plusieurs émissions à ce sujet ?

  2. L'équipe Scepticisme Scientifique
    L'équipe Scepticisme Scientifique dit :

    Bonjour crazysmiler,

    Ce sont d’excellentes questions. Je pense qu’effectivement cela vaudrait la peine d’être discuté sur le balado! En 2009 (ça date!), le podcast sceptique américain « Truth-Driven Thinking » avait couvert ces sujets de manière fort intéressantes, particulièrement la question de l’alcool au volant. J’ai retrouvé un blogpost que ce podcasteur avait écrit à l’époque: « Questioning Drunk Driving Data ». Encore une fois, j’avais trouvé le sujet passionnant à l’époque. Le problème est qu’il faudrait trouver un (idéalement « des ») interlocuteur(s) pour nous en parler, et en français. Pas facile. Si j’en trouve un, je couvrirai ces questions avec plaisir en tout cas.

    Cordialement,

  3. Maël
    Maël dit :

    Bonjour,

    Très bonne façon d’en dire plus sur certaines communications « scientifiques » 🙂 Je me suis laissé appâter par un sujet un rien « pute-à-clic » et finalement j’ai appris un truc plus intéressant.

    Je serais plus mesuré sur l’idée que « l’orgasme féminin » est très rare et compliqué. En effet, si c’est relativement vrai pour les femmes hétérosexuelles et cisgenres (on ferait mieux de dire des humains femelles histoire d’éviter la confusion sexe/genre), on peut voir que les femmes lesbiennes ont des orgasmes bien plus souvent (source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28213723 ou https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6035747/ qui donne d’autres chiffres mais reste cohérent). Limiter le biais d’hétérocentrisme serait peut-être une bonne idée. Tout comme ne pas prendre les femmes pour des truites qui pourraient confondre une sensation de nausée (qu’elles ont toutes connue) avec un orgasme (même si elles ne l’ont pas connu). Je ne remets pas en cause, par contre, votre conclusion selon laquelle l’abstract mentionné est très douteux et qu’il y a très peu de chances que sentir un champignon puisse déclencher un orgasme chez qui que ce soit.

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *