Episode #453: Ma position sur les écoles Steiner-Waldorf

Jean-Michel discute de pourquoi il ne mettrait pas ses enfants dans une école Steiner-Waldorf.

2 réponses
  1. Barenziah
    Barenziah dit :

    Quid du parent sceptique qui n’a jamais raconté des histoires de père noël ? Du chantage à la gentillesse ? J’en ai un peu parlé sur fb dans les com, il y a pour moi une différence entre raconter des bala bala aux enfants et fêter Noël. Nous passons du temps ensemble à faire de jolies décorations, puis a tout installer, on fait des biscuits etc
    Beaucoup imaginent que parce qu’il n’y a pas de père noël chez nous, il n’y a pas de fête. Dissocions ces préjugés, même quand les enfants savent, on continue de faire le sapin…

    Dire qu’une école est meilleure qu’une autre alors que soumise aux mêmes programmes, n’est ce pas déléguer toute la fonction éducative à l’école ? Je veux dire, ne sommes nous pas là, nous parents pour apprendre aussi à nos enfants ? Ma fille est dans le public, a 1an d’avance, et est très curieuse, c’est moi qui me contortionne et me documente pour répondre à ses questions… Parce que… C’est aussi ça mon rôle…

  2. Gregoire Perra
    Gregoire Perra dit :

    Bonjour,

    Personnellement, je trouve cette argumentation problématique :

    – Nier la différence entre secte et religion, c’est nier la présence systémique dans les sectes des phénomènes d’emprise, de manipulation mentale, d’escroquerie, de destruction de la personne. Ces phénomènes existent dans les religions mai ne sont pas systémiques ni nécessairement organisés. Cela fait une grande différence, que connaissent bien ceux qui ont affaire aux sectes. De ce point de vue, il muy a une grande différence entre l’Anthroposophie aujourd’hui et le Catholicisme aujourd’hui.

    D’autres part, la différence entre les ecomes Steiner Waldorf et les ecoles Catholiques est que les secondes affichent clairement leur appartenance à la religion catholique, tandis que les ecoles Steiner-Waldorf masquent sciemment leur appartenance à l’Anthroposophie, dont elles prétendent que celle-ci n’est pas une religion. Cette volonté de dissimulation est à l’origine des processus de tromperie, d’endoctrinement et de manipulation que l’on rencontre dans ces ecoles.

    L’erreur de la position de Jean-Michel Abrassart me semble provenir du fait qu’il connaissait l’Anthroposophie avant de connaitre les ecoles Steiner-Waldorf, ce qui n’est pas le cas des parents à qui ont commence par cacher ce lien, puis à nier le fait qu’il s’agisse d’un phénomène religieux quand ils le découvrent.

    M. Abrassart me semble insuffisamment renseigné sur ce sujet. Je lui recommande de lire les récits des victimes qui témoignent de ce qu’ils ont vécu dans les ecoles Steiner-Waldorf. Je lui recommande également de lire certains textes secrets de la pédagogie Steiner-Waldorf, comme le Stockmeyer ou les Conseils de Rudolf Steiner aux professeurs de la première école Steiner-Waldorf de Stuttgart, qui montrent clairement la volonté de dissimulation et d’endoctrinement des élèves par le fondateur de ces écoles.

    Grégoire Perra

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *