Épisode #422: le scepticisme de François Cavanna (D. Neerdael, conférence SITP)

Peu connu aujourd’hui, il a pourtant défrayé la chronique au temps jadis des bouffeurs de curés. François Cavanna a donné naissance à l’esprit rebelle de « Charlie Hebdo » et a accompagné son bébé jusqu’à sa mort, un an avant l’attaque de janvier 2015 par les frères Kouachi. Jusqu’au bout, même rongé par la maladie de Parkinson, Cavanna a continué à rédiger sa chronique dans Charlie. Il est aussi l’auteur d’une longue liste de livres qui va du roman historique paillard à l’essai philosophique en passant par l’autobiographie et la satire.

Qui était ce personnage et en quoi a-t-il imposé sa marque sur Hara-Kiri puis sur Charlie Hebdo ? Nous profiterons du temps d’une conférence pour faire plus ample connaissance avec ses idées et ses engagements, et nous essaierons de reconstruire à travers ses livres les contours de ce qui pourrait bien être une véritable philosophie sceptique…

Une conférence de Dorian Neerdael

1 réponse
  1. Kiff Kong
    Kiff Kong dit :

    « [Contre l’ordre établi, le marxisme, le capitalisme, le consumérisme. Pour l’antimilitarisme, le féminisme, l’écologie, l’antiracisme.] » On voit pourtant bien une ligne idéologique qui se dégage ici, est-ce qu’il n’aurait pas été judicieux alors de dire plutôt de Charlie/Hara ou Cavanna (puisqu’ils sont souvent mêlés) qu’ils s’opposent non pas à toute idéologie mais à tout dogmatisme? Cela n’en fait-il pas simplement des libertaires, des anarchistes? Seul courant de philosophie politique qui me semble réunir l’ensemble des termes qui ont été employés ici pour les décrire tout en conjuguant également individualisme et humanisme ainsi que l’arme de la critique, l’athéisme, le scepticisme, la libération animale, l’anticonformisme, l’antiautoritarisme évoqués par ailleurs. C’est assez étrange cette sensation que j’ai eu que Dorian Neerdael tournait autour du pot en évitant de mettre le doigt sur le mot précis tout au long de la conférence mais ça n’est peut-être qu’une impression ?

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *