Épisode #258 (SitP Bruxelles): L’étoile de Bethléem

Conférence donnée par Tim Trachet le 27 septembre 2014 à Sceptiques dans un pub, Bruxelles.

4 réponses
  1. Yannix
    Yannix dit :

    Bonjour,

    Désolé, mon commentaire ici n’a rien à voir avec le sujet, mais je me permet de vous soumettre une vidéo comme je crois que les arts martiaux “chaolin” sont votre dada :

    https://www.youtube.com/watch?v=t_Jb8UEkGhk

    J’aimerais bien connaitre votre avis sur cette “performance”. Pour ma part, j’ai comme un doute…

    A vous lire bientôt,

    Yann.

  2. admin
    admin dit :

    Bonjour Yannix,

    Il s’agit des tours d’illusionniste classiques des moines shaolin, similaire aux fakirs. Je pense a priori qu’il peut réellement effectuer ce que l’on voit à l’écran (même s’il faudrait vérifier avec un illusionniste compétent présent lors de l’expérience), mais a. cela demande un entraînement intensif très spécifique (muscler certaines parties du corps pour résister à des chocs bien spécifiques, résistance à la douleur, etc.). Il n’y a que l’exercice avec la foreuse qui me semble louche. Je pense que James Randi (ou un autre illusionniste sceptique) proposerait de venir avec sa propre foreuse pour réaliser l’exercice (s’assurer que la pointe de la foreuse est affûtée, etc.) et que le moine shaolin n’ait pas la possibilité d’y toucher avant la prestation.

    Tout cela n’a bien entendu rien à voir avec le ki. Le chi qong qu’il fait avant chaque prestation n’a rien à voir avec “canaliser le ki” (contrairement à ce qu’affirme le commentaire du documentaire), mais bien plutôt se concentrer pour être capable de résister à la douleur associée avec l’exercice. Les moines shaolin sont des athlètes. Il y a des centaines d’heures d’entraînement derrière la réalisation de ces exercices, pas juste quelques mouvements de chi qong pour “canaliser le ki”.

    A noter enfin que tout cela à fort peu de rapport avec le fait de savoir se battre en combat réel. Cela à bien plus de rapport avec une prestation d’acrobates du cirque ou d’un illusionniste. Le Kung fu vend son “efficacité en combat réel” au grand public à travers ce type de tours d’illusionniste. C’est un processus de légitimation de certains arts martiaux (tout comme la pratique de la compétition, la fondation par un maître semi-légendaire, la référence à des animaux ou la référence à une création “scientifique” de l’art). Bien entendu, je ne doute pas qu’un acrobate du cirque ait une plus grande chance de savoir se défendre en combat réel que quelqu’un qui n’a aucun entraînement martial, mais ce n’est pas non plus l’entraînement optimum !

    La pratique de ces moines shaolin est évidemment extrêmement mauvaise pour le corps (et dangereuse, exactement comme travailler comme acrobate du cirque présente aussi des risques). Lorsqu’on pratique un art martial, il faut aussi choisir une pratique qui ne fasse pas (trop?) de dégâts sur le corps sur le long terme. Je ne pense pas que la pratique martiale de ces moines soit vraiment une bonne idée en la matière.

    Cordialement,

  3. Yannix
    Yannix dit :

    Bonjour, et merci pour ta réponse.

    Pour le coup de la perceuse, il y a forcément un truc. Comme la perceuse a une deuxième poignée, je pense que le moine la retient avec son autre main et fait semblant de pousser. Pour le foret pas affuté, c’est possible, mais pas forcément nécessaire. L’angle de coupe nécessaire pour de l’acier est de 120°. Pour du bois, moins dur, c’est 90°. La peau peut être suffisament souple pour résister, surtout s’il retient la perceuse et limite la vitesse de rotation. Je serais curieux de savoir ce qu’en pense un médecin au vu des plaies que l’on observe ensuite dans la vidéo.

    Concernant le “ki” et le “chi qong” je doute qu’il y ait un grand effet sur la bio-mécanique de leur corps. Je pense plutôt qu’à force d’entrainement, on peut renforcer ses os, et par exemple ceux de son crâne comme ici, afin de plier une plaque de métal à coup de tête. C’est aussi vrai pour ceux qui cassent des parpaings à coup de poings.

    Cordialement.

    Yannix.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *