Épisode #237: A propos des arguments de Catherine Vidal (4. aires du langage et rotations mentales)

Nicolas Gauvrit discute des arguments de Catherine Vidal (4. aires du langage et rotations mentales).

Sur les aires du langage (cité par Catherine Vidal au début)

Shaywitz, B. A., Shaywltz, S. E., Pugh, K. R., Constable, R. T., Skudlarski, P., Fulbright, R. K., … & Gore, J. C. (1995). Sex differences in the functional organization of the brain for language.

Sur les différences dans le niveau d’agressivité (cité par moi au début)

Archer, J. (2000). Sex differences in aggression between heterosexual partners: a meta-analytic review. Psychological bulletin, 126(5), 651.

Sur la rotation mentale

Geiser, C., Lehmann, W., & Eid, M. (2008). A note on sex differences in mental rotation in different age groups. Intelligence, 36(6), 556-563. [Augmentation négligeable de la différence en fonction de l’âge — méta analyse]

Grimshaw, G. M., Sitarenios, G., & Finegan, J. A. K. (1995). Mental rotation At 7 years-relations with prenatal testosterone levels and spatial play experiences. Brain and cognition, 29(1), 85-100.[Le taux de testostérone intra-utérin explique en partie — chez les filles seulement — les différences individuelles en rotation mental, suggérant un effet un rôle structural dans le cerveau en développement]

Kerns, K. A., & Berenbaum, S. A. (1991). Sex differences in spatial ability in children. Behavior genetics, 21(4), 383-396. [Différence chez des enfants de 9 à 12 ans]

Levine, S. C., Huttenlocher, J., Taylor, A., & Langrock, A. (1999). Early sex differences in spatial skill. Developmental psychology, 35(4), 940.[Différences à 4 ans]

Masters, M. S., & Sanders, B. (1993). Is the gender difference in mental rotation disappearing?. Behavior genetics, 23(4), 337-341. [La différence n’a pas changée de 1922 à 1975]

Moore, D. S., & Johnson, S. P. (2008). Mental Rotation in Human Infants A Sex Difference. Psychological Science, 19(11), 1063-1066. [Différence à 5 mois]

Quinn, P. C., & Liben, L. S. (2008). A sex difference in mental rotation in young infants. Psychological Science, 19(11), 1067-1070. [Différence en faveur des garçons à 3-4 mois]

Effet de l’apprentissage sur les différences en rotation mentale

De Lisi, R., & Wolford, J. L. (2002). Improving children’s mental rotation accuracy with computer game playing. The Journal of genetic psychology, 163(3), 272-282.[Un entraînement supprime la différence garçon-fille, mais il y a nettement un effet plafond sur une tâche simple pour des 8-9 ans (rotation plane). Note maximale 39. Les meilleurs sont à 36, et le niveau moyen est 35,5 après entraînement, donc tout le monde est resserré autour du maximum à cet âge.]

Linn, M. C., & Hyde, J. S. (1989). Gender, mathematics, and science. Educational Researcher, 18(8), 17-27. [Affirme que le « traning tends to reduce » les différences, mais une seule référence, qui est un livre collectif. Aucun article en référence.]

Stoet, G., & Geary, D. C. (2012). Can stereotype threat explain the gender gap in mathematics performance and achievement?. Review of General Psychology, 16(1), 93. [Montre que la menace du stéréotype ne se manifeste que dans certains cas. Si elle est avérée, elle n’expliquen pas entièrement les différences de compétences observées.]

Uttal, D. H., Meadow, N. G., Tipton, E., Hand, L. L., Alden, A. R., Warren, C., & Newcombe, N. S. (2013). The malleability of spatial skills: A meta-analysis of training studies. Psychological bulletin, 139(2), 352. [Colossal et récente méta analyse. Conclusion : la différence entre garçons et fille reste la même après entraînement ; il y a plus de différences dans les pays plus inégalitaires pour l’éducation ; les différences ne se manifeste pas dans toutes les tâches spatiales, mais sont nettes en rotation mentale 3D.]

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *