Episode #369: Le doute à la lumière de la philosophie (1/2)

Conférence de Dorian Neerdael à Bruxelles Sceptiques au Pub: « Le doute à la lumière de la philosophie ».

« Toi qui ne crois en rien, comment définirais-tu le scepticisme ? » demandait l’autre jour Ilhan, intrigué, à sa collègue comptable.

Elle était bien en peine de répondre ; elle ne s’était jamais souciée des étiquettes. Généralement, Fatou se méfiait des histoires qu’on lui racontait. C’est tout. Elle n’avait pas de temps à perdre en ragots, en fantaisies ni en spéculations. Qu’on la traite de sceptique n’était pas pour lui déplaire même si c’était rarement un compliment dans la bouche de ses collègues conspi.

À la fin de la journée, au moment où Ilhan descendait le rideau électrique du magasin, Fatou vint avec une définition. « C’est passer toute affirmation au crible de la raison » qu’elle lui dit. Elle avait pris soin d’éviter le vocabulaire va-t-en-guerre de celui qui souhaite l’élimination de son obscurantiste opposant. Mais cela n’empêcha pas Ilhan de prendre la mouche. Un gogo, lui ? Jamais !

Fatou qui ne pensait pas à mal était déstabilisée. Ilhan venait de lui rappeler qu’elle n’avait pas le monopole du doute. Lui aussi n’hésitait jamais à interroger le monde tel qu’il nous apparait et à douter des vérités communément admises. Mais ils n’arrivaient jamais aux mêmes conclusions, loin de là. Elle s’interrogeait. Y a-t-il deux manières différentes de douter ? Comment être sûr de bien conduire son doute ? Pourraient-ils trouver un terrain d’entente ?

Dorian Neerdael a reçu un diplôme de philosophie, un autre d’éthique, à l’Université Libre de Bruxelles. Il a co-fondé les Brussels Skeptics in the Pub avec Jean-Michel Abrassart en avril 2011 et il a publié Une puce dans la tête en 2014 (FYP éditions). Il est actuellement professeur de morale non-confessionnelle dans l’enseignement officiel, pourvu que ça dure.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *