1 réponse
  1. Bret-Morel
    Bret-Morel says:

    Bonjour Nicolas,
    Tout d’abord merci pour ton travail.
    J’aimerais te demander quelques précisions à propos de l’arborescence.
    Du côté des adultes et enfants précoces l’idée d’arborescence (même si elle ne correspond à rien de scientifique) renvoie au fait d’avoir à l’esprit un grand nombre d’idées, d’images, au même moment. Les gens décrivent un flot qui les submerge et amène en général à une forme de « bug » : il faut interrompre la pensée car on n’y discerne plus rien, tout se mélange. Or, la pensée divergente que tu décris renvoie à une facilité à produire des idées et à mesurer leur originalité. Ok.
    Mais à la fin de ton podcast tu rappelles aussi que les enfants précoces 1) sont plus rapides 2) ont plus d’idées 3) ont une meilleure mémoire à courts termes 4) ont plus de connaissances que les enfants de leur âge.
    Pourquoi ne pas envisager que cette mémoire à courts termes plus importante fait que le nombre d’idées présentes à l’esprit (à cause de la rapidité, du nombre d’idées et des connaissances acquises par rapport aux enfants de son âge) ne rend pas compte de cette « arborescence » ?
    La présentation habituelle de l’arborescence comme production instantanée d’un grand nombre d’idées, selon l’imagerie « populaire » ne pourrait-elle pas être tout simplement une représentation erronée du phénomène ?
    Sur le coup de l’inspiration, le cerveau de l’enfant produit intensément ET garde les choses plus longtemps en mémoire, où elles s’accumulent. Or, les enfants précoces (mais les adultes aussi 😉 ) sont bien connus pour avoir des difficultés à expliquer leurs cheminements intellectuels, comme si ils n’y avaient pas facilement accès : cette impression d’instantanéité ne serait alors qu’une interprétation erronée d’un phénomène juste très rapide.
    Si l’arborescence est le fruit d’une ACCUMULATION de pensées sur un temps très court (pas seulement une production) permise par un meilleure mémoire à courts termes, alors je ne vois pas en quoi le test de pensée divergente dont tu parles peut renseigner vraiment sur ce qu’est l’arborescence.
    Qu’en penses-tu ? Pourrais-tu m’éclairer, stp ?
    Merci d’avance

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *